Offre de thèse

Étude et maîtrise du vieillissement des électrodes de filtres à ondes élastiques de surface pour les bandes S, C et pour la téléphonie 5G

Contact directeur de thèse : Thomas Baron

Contact encadrant industriel : Emilie Courjon

Lieu de la thèse : Besançon, Frec|n|sys (18 rue Alain Savary, 25000 Besançon) et Femto-st (ENSMM, 26 rue de l'Epitaphe, 25000 Besançon)

 

 

Pour postuler :

  • un CV
  • une lettre de motivation
  • une lettre de recommandation provenant de la dernière formation suivie
  • une copie des diplômes précédents

Dans le cadre de la montée en fréquence des filtres à ondes élastiques pour la 5G, de nouveaux challenges technologiques apparaissent du fait de la diminution des dimensions. Ainsi, au sein des électrodes métalliques de ces composants, principalement fabriqués sur des matériaux piézoélectriques permettant les fonctions spectrales recherchées, des phénomènes de migration détériorent le fonctionnement des filtres. De même, des phénomènes de vieillissement prématuré doivent être prévenus et maîtrisés.

 

La thèse traitera de cette problématique et devra apporter des explications aux phénomènes physiques. Le travail de thèse abordera les aspects de développements technologiques axés sur les matériaux, les procédés de nettoyage, l'encapsulation avec des couches de passivation, compatibles avec la technologie dite de lift-off. Le.a candidat.e devra mettre en place les protocoles expérimentaux nécessaires aux études liées à sa thèse. Il/Elle devra également développer des outils de compréhension des phénomènes observés s'appuyant sur la mesure de nombreux paramètres physico-chimiques à corréler. Des travaux de simulation viendront également compléter la description des observations mentionnées ci-dessus. Le.a candidat.e devra donc être familier.e de l'utilisation d'outils théoriques et devra pouvoir apprendre rapidement à les maîtriser si nécessaire.

 

Pour plus de renseignements, voir le document ci-joint :

 Sujet de thèse